Accueil > À propos de nous > Nos dirigeants > Conseil d'administration > Faits saillants de la réunion du conseil de juin 2017

Faits saillants de la réunion du conseil de juin 2017

Approbation du Code de déontologie et des énoncés de position

Le conseil a approuvé le Code de déontologie des infirmières et infirmiers autorisés révisé et trois énoncés de position.

Le Code de déontologie sera disponible en août 2017. Cette mise à jour veille à ce que le document phare de l’AIIC fasse état des changements sociétaux et des besoins actuels du personnel infirmier. Les mises à jour font suite à un processus de consultation approfondi qui tenait compte des commentaires de centaines d’infirmières et infirmiers, d’autres professionnels de la santé, d’éthiciens et de représentants des organismes membres de l’AIIC. L’AIIC aimerait remercier en particulier Janet Storch, inf. aut., Ph. D., pour sa grande contribution.

Trois énoncés de position ont été approuvés et seront affichés sur la page Web Énoncés de position de l’AIIC :

  • Commerce international et mobilité de la main-d’œuvre décrit comment les accords commerciaux affectent les professionnels de la santé et l’accessibilité et la qualité des services.
  • Le personnel infirmier et l’hygiène du milieu reconnaît que l’environnement est un déterminant de la santé important et que le personnel infirmier a un rôle à jouer pour l’améliorer.
  • Le changement climatique et la santé traite d’un aspect précis de l’environnement et comment le personnel infirmier peut atténuer le changement climatique grâce à la pratique, la recherche et l’élaboration de politiques.

Rapports de la présidente, de la présidente désignée et du directeur général

Barb Shellian, présidente de l’AIIC, a remercié les organismes membres de l’avoir invitée à leur assemblée générale annuelle. Elle a parlé de la Semaine nationale des soins infirmiers de cette année qui a connu beaucoup de succès et qui a misé sur un des faits saillants, soit la première assemblée publique virtuelle de l’AIIC. Elle a trouvé intéressant d’entendre les perspectives des deux candidats sur le rôle du gouvernement fédéral dans les soins de santé. Mme Shellian a ajouté qu’il s’agissait d’une bonne occasion d’aller au-delà de leur compréhension élémentaire du rôle des infirmières et infirmiers praticiens.

Mme Shellian était fière de représenter l’AIIC et le Canada au congrès du Conseil international des infirmières (CII) cette année. Elle qualifie l’événement de « Nations unies des soins infirmiers » parce qu’il a attiré des représentants de 135 pays et plus de 8 000 participants. L’AIIC a fait plusieurs exposés, mais la réception organisée par l’AIIC en l’honneur de Judith Shamian, présidente sortante du CII, et de Marlene Smadu, membre sortante du conseil, a représenté un des points forts du congrès. Mme Shamian, qui est une ancienne présidente de l’AIIC, a reçu une lettre d’appréciation du premier ministre Justin Trudeau. Vous pouvez écouter une vidéo mettant en valeur le mandat de Mme Shamian au CII.

Claire Betker, présidente désignée de l’AIIC, a fait un compte rendu de ses visites à Whitehorse et à Toronto. Pendant qu’elle était au Yukon, elle a visité l’hôpital et le Kwanlin Dun Health Centre. À Toronto, elle a remis le Prix de reconnaissance aux employeurs au Centre des sciences de la santé mentale Ontario Shores.

Mike Villeneuve, le nouveau directeur général de l’AIIC, a commencé son compte rendu en remerciant Anne Sutherland Boal, la directrice générale sortante, ainsi que tout le monde à l’AIIC pour le soutien témoigné. M. Villeneuve, qui a travaillé à l’AIIC pendant des années avant son retour à titre de directeur général, trouve que l’AIIC est un endroit bien différent de celui qu’il a quitté quelques années auparavant, particulièrement l’accès renforcé de l’Association aux parlementaires. M. Villeneuve a aussi pris un moment pour rappeler au conseil que l’AIIC est une entreprise et qu’il planifie la garder saine sur le plan financier en atteignant potentiellement d’autres groupes en soins infirmiers et en soins de santé.

Rapport du Réseau canadien des spécialités en soins infirmiers
Judy Simpson a fait une rétrospective du Réseau pour l’année 2016, lequel représente 46 spécialités et 60 000 infirmières et infirmiers dans tout le Canada. Elle explique que le Réseau a bouclé sa liste d’avantages, a passé en revue le processus de demande de subventions, a lancé un programme d’orientation pour les nouvelles présidentes d’associations, a participé à un atelier sur le leadership et a établi son comité consultatif. Mme Simpson dit aussi qu’après un examen approfondi, le Réseau a décidé de ne pas changer son nom, car il décrit avec précision son rôle et ses fonctions.

Rapport sur la certification
Patricia Elliott-Miller a donné un aperçu du Programme de certification de l’AIIC, soulignant tous les changements majeurs menés à bien l’an dernier. La transition à un système informatisé plus flexible et la restructuration du site Web figuraient au nombre de ces changements. Mme Elliott-Miller explique aussi que le Programme de certification a conclu un nouvel accord avec Abu Dhabi afin d’offrir trois examens à 75 infirmières et que des pourparlers sont en cours avec les Bahamas. Finalement, elle est fière d’annoncer le lancement du nouvel examen en néonatologie en 2018.