Accueil > Programme de certification de l’AIIC > Maintien du titre de certification > Apprentissage continu

Apprentissage continu

Le Programme de certification de l’AIIC offre une grande souplesse quant au type d’activités d’apprentissage continu (AC) qui peuvent compter en vue du renouvellement de votre désignation.

En voici quelques exemples :

  • les cours officiels d’un collège ou d’une université;
  • la participation à des congrès, ateliers, colloques ou activités offertes à l’interne par l’employeur;
  • l’organisation et la direction d’un groupe d’étude en vue de la certification;
  • l’appartenance à une association nationale de spécialité;
  • la présentation d’exposés;
  • la rédaction d’articles.

Directives générales

  • Toute activité d’AC devrait viser à améliorer les connaissances théoriques et pratiques dans votre spécialité ou domaine de pratique infirmière.*
  • Toute activité d’AC doit avoir lieu pendant votre période de certification de cinq ans.
  • Une heure à l’horloge représente une heure d’AC.
  • Les activités d’AC d’une durée dépassant 30 minutes comptent en vue de la certification.
  • Il n’est pas nécessaire de faire autoriser au préalable vos activités d’AC par l’AIIC.
  • Toute répétition d’une activité identique d’AC pendant la période de certification de cinq ans ne compte qu’une fois, à moins qu’elle ne soit de niveau supérieur.**
  • Il est possible de suivre des activités d’AC à l’étranger.

*Les activités ne doivent pas faire partie des tâches régulières de votre description d’emploi (par ex. si vous êtes une infirmière enseignante responsable de l’orientation du nouveau personnel, les orientations ou la formation ne comptent pas comme activité d’AC).
**Vous ne pouvez compter qu’une seule fois « soins immédiats en réanimation cardiorespiratoire » pendant la période de certification de cinq ans. Mais « soins immédiats en réanimation » et « soins immédiats en réanimation avancés » comptent comme deux activités d’AC distinctes.

Directives sur la consignation des activités
La liste suivante fournit des détails sur les activités d’AC que vous pourriez vouloir compter, y compris le nombre maximum d’heures à consigner.

Cours d’un établissement d’enseignement

  • Le contenu doit s’appliquer à votre domaine de certification.
  • Vous pouvez compter les cours suivis afin d’obtenir un baccalauréat ou d’autres grades supérieurs s’ils s’appliquent à votre domaine de certification (p. ex. si une infirmière d’urgence, dans le cadre d’un cours d’éthique qu’elle suit en vue d’obtenir un baccalauréat en sciences infirmières, fait porter ses travaux sur des questions déontologiques relatives aux soins d’urgence, elle peut compter ce cours en vue du renouvellement de la certification).
  • Vous ne pouvez pas compter les crédits ou les cours qui ne sont pas liés à votre spécialité ou domaine de pratique infirmière, comme le français, la littérature, l’histoire, la musique ou l’informatique.
    • En général, un cours semestriel au collège ou à l’université (de septembre à décembre, par exemple) représente 36 heures d’AC. Cette règle s’applique aussi à un cours d’enseignement à distance.
    • En général, calculez une heure d’AC pour chaque heure à l’horloge de participation à cette activité (p. ex. 3 heures/semaine x 12 semaines = 36 heures d’AC).

Congrès, téléconférences, colloques et ateliers

  • Les activités doivent s’appliquer à votre domaine de certification.
    • Calculez le nombre total d’heures de participation. Vous pouvez demander en moyenne 6 heures par jour lorsque vous participez à un congrès.

Activités offertes à l’interne par l’employeur

  • Il s’agit en général de courtes activités d’AC de 30 minutes ou d’une heure.

Truc : Si l’activité à l’interne est offerte régulièrement (p. ex. des séances scientifiques d’éducation mensuelles en soins infirmiers), tenez une liste à jour des séances que vous avez suivies, avec tous les renseignements pertinents. Demandez à votre superviseure des soins infirmiers ou à l’infirmière enseignante de signer votre liste chaque année. Utilisez la liste comme preuve de vos activités d’AC, au cas où l’AIIC voudrait voir vos documents justificatifs lorsque vous faites une demande de renouvellement de la certification.

Participation à l’élaboration d’examens de certification de l’AIIC

  • Les activités comprennent :
    • siéger à une session d’élaboration ou de traduction de l’examen de certification
    • participer à titre de rédactrice ou réviseure des questions
  • L’AIIC vous fournira une preuve de votre participation.

Programme de mentorat pour la certification de l’AIIC

  • Vous recevrez 10 heures d’AC pour chaque année de participation comme mentor.
  • L’AIIC vous fournira une preuve de votre participation.

Études indépendantes

  • Vous pouvez inclure les articles que vous avez lus et les tests auxquels vous avez répondu dans des revues professionnelles de sciences infirmières (p. ex. des articles reliés à des crédits d’éducation permanente - CEP).
    • Vous devez répondre aux questions et noter la cote accordée à l’activité. L’AIIC vous accordera le même nombre d’heures d’AC que le nombre de CEP indiqué dans la revue.
  • La participation à un cercle de lecture ou de discussion lié à votre spécialité ou domaine de pratique infirmière peut aussi être considérée comme une activité d’AC.
    • Comptez le nombre d’heures de réunion du groupe.
  • La participation à des activités menées en ligne : programmes didacticiels, cours, forums et groupes de discussion, associés à votre spécialité ou domaine de pratique infirmière.
    • Comme preuve de votre participation, imprimez le texte des programmes et des discussions et indiquez y clairement vos interventions.

Direction d’un groupe d’étude en vue de la préparation à l’examen de certification

  • L’organisation et la direction d’un groupe d’étude destiné à aider d’autres infirmières à se préparer à l’examen de certification de l’AIIC dans votre spécialité ou domaine de pratique infirmière.
    • Vous pouvez demander au maximum 40 heures pour cette activité.

Appartenance à un comité ou une association professionnelle de spécialité infirmière ou participation à ses activités

  • Le travail du comité doit s’appliquer à la spécialité ou au domaine de pratique infirmière de votre certification.
  • Vous pouvez, par exemple, être membre du comité de planification d’un congrès spécialisé ou d’un comité de direction d’une association spécialisée dans la spécialité ou le domaine de pratique infirmière de votre certification (être élue au comité, y être nommée ou y travailler comme bénévole).
    • Les activités ne doivent pas faire partie des tâches régulières de votre description d’emploi.
    • Vous pouvez demander au maximum 25 heures pour cette catégorie d’activités.
  • Adhésion à l’association nationale représentant votre spécialité.
    • Vous pouvez ajouter 4 heures d’AC par année.

Exposés, conférences et affiches

  • Les exposés que vous présenterez à d’autres spécialistes de la santé sur des sujets liés à votre domaine de certification vous vaudront des crédits.
    • Vous pouvez aussi tenir compte de votre temps de préparation en multipliant le temps de l’exposé par deux (p. ex. exposé de 1 heure + préparation de 2 heures = 3 heures d’AC).
    • Si vous présentez de nouveau le même exposé pendant la période de cinq ans, vous ne pouvez le compter qu’une fois.
    • Vous pouvez demander un maximum de 10 heures d’AC pour le temps de préparation et la présentation d’un exposé oral lors d’une conférence provinciale ou nationale.
    • Rappel : Lorsque vous calculez votre participation, une heure à l’horloge correspond à une heure d’AC.

Si vous modifiez considérablement votre exposé ou si vous le présentez à un autre niveau, vous pouvez alors compter l’activité plus d’une fois.

Préceptorat

  • Le préceptorat doit être lié à votre spécialité ou domaine de pratique infirmière.
    • Vous pouvez demander au maximum 40 heures pour cette catégorie d’activités.

Le préceptorat est :

  • une méthode d’enseignement et d’apprentissage souvent employée, dans le cadre de laquelle l’infirmière sert de modèle de rôle clinique.
  • une relation individuelle officielle d’une durée prédéterminée entre une infirmière chevronnée (préceptrice) et une novice (élève).
  • vise à aider la novice à s’adapter avec succès à un nouveau rôle (la novice peut être une étudiante ou une infirmière déjà en exercice qui s’apprête à jouer un nouveau rôle ou à travailler dans un nouveau milieu).

Les organisations ou les services qui dispensent le programme de préceptorat mettent en place un cadre administratif pour le programme en fonction de l’évaluation des besoins et de leur philosophie. Pour mener à bien le programme, il est essentiel que le programme et les participantes puissent compter sur le soutien de l’administration.

La préceptrice :

  • agit à titre d’enseignante clinicienne, de modèle professionnel et de collègue.
  • favorise l’entrée de l’élève dans l’organisation.
  • aide l’élève à évaluer ses besoins d’apprentissage et à établir les objectifs qui y sont liés.
  • détermine, en consultation avec l’élève, les responsabilités de celle-ci à l’égard des soins aux clients en fonction de sa préparation.
  • encourage et oriente la novice.
  • participe, avec l’élève, à l’évaluation des résultats précis de l’apprentissage et du programme en général.

L’élève :

  • participe au programme à titre de stagiaire active et de collègue.
  • aide la préceptrice à évaluer ses besoins d’apprentissage et à fixer les objectifs qui y sont liés.
  • précise clairement quand les tâches qui lui sont confiées dépassent sa préparation.
  • participe, avec la préceptrice, à l’évaluation des résultats précis de l’apprentissage et du programme.

Articles, chapitres de livres et projets de recherche

  • Vous pouvez inclure la publication de documents liés à votre domaine de certification réalisée au cours de votre période de certification de cinq ans.
  • Votre manuscrit, travail de recherche, chapitre de livre ou ouvrage entier peut être publié dans une revue ou un bulletin professionnel reconnu, ou par une maison d’édition reconnue (on pourrait vous demander un exemplaire de votre publication).
  • Pour compter les heures d’AC, vous devez faire partie du groupe de chercheuses reconnues, et la recherche doit s’appliquer à votre domaine de certification.
    • Pour un chapitre de livre, un article manuscrit ou une communication, allouez 15 heures d’AC.
    • Pour la rédaction d’un livre, seule ou en collaboration, comptez 25 heures d’AC.
    • Rappel : Lorsque vous calculez votre participation à une recherche, n’oubliez pas qu’une heure à l’horloge correspond à une heure d’AC.

Autres activités

  • Examinatrice externe pour la soutenance d’une thèse.
  • Toute activité d’apprentissage dans le cadre des activités annuelles d’assurance de la qualité ou de maintien des compétences pour un organisme de réglementation ou un ordre provincial ou territorial.
    • Réclamez un maximum de 15 heures pour cette activité.
  • Bénévolat lié à votre spécialité infirmière ou domaine de pratique (p. ex. pour un organisme sans but lucratif ou une œuvre caritative, comme membre d’un conseil d’administration ou présentateur auprès de clients ou de consommateurs).
    • Vous pouvez demander au maximum 15 heures d’AC.